chiens de traineaux, l'homme, la bête et la nature.

N’avez-vous pas rêvé de faire une ballade des chiens de traineau  dans une forêt ? Ce sport populaire est beaucoup plus ancien que l’on ne l’imagine. Il a aujourd’hui donné naissance à de nombreuses courses et compétitions largement diffusées à travers le monde.

La discipline et l’animal à travers le temps.

Histoire des chiens d’attelages.

chiens de traineaux, l'homme, la bête et la nature.Les premiers attelages de chiens de traineaux remonteraient à plus de 9500 ans en Arctique. Les rares indices retrouvés laissent à penser que leur usage fut très sporadique jusqu’à l’avènement de la culture Inuite de Thulé.

En Europe, l’utilisation des chiens de traineaux remonterait à l’an Mille et est devenue bien plus répandue au XIXe siècle. Déjà au XVIIIe siècle, des régalements interdirent l’usage des chiens de traineaux à Versailles et Paris. Ce mode de locomotion populaire en France et en Belgique où il remplaçait les chevaux était toutefois interdit en Italie et Angleterre. Cette pratique fut finalement interdite en France en 1824 par la police mais persista malgré tout. En 1897, 59 départements l’autorisaient encore contre 28 qui l’interdisaient totalement. Les chiens de traineaux redevinrent un mode de transport populaire durant la ruée vers l’or de l’Alaska.

Les chiens

chiens de traineaux, l'homme, la bête et la nature.Pour commencer, l’endurance, la force et la vitesse sont des qualités primordiales pour un attelage de chiens de traineau. Pour obtenir ces qualités, les chiens de traineau furent abondamment croisés avec des loups. Ces croisements donnèrent aux chiens le genre lupoïde caractéristique que nous leur connaissons. Les chiens de traineaux peuvent voyager sur une moyenne de 30 km/h sur des trajets longs de 40 km. Sur de plus longues distances, leur vitesse se réduit entre 16 et 22 km/h et en cas de mauvaises conditions, 10 km/h. Les chiens de traineau sont, évidemment, très bien adapté au froid, grâce à leur méthode de régulation de la température. L’échange thermique entre veine et artère est étroit ce qui empêche la déperdition de chaleur tout en gardant les muscles oxygénées. Ainsi, la température des pattes et du museau tourne autour de 0°C et évite que la neige fonde et mouille leur pelage.

Les différentes races de chiens de traineau.

chiens de traineaux, l'homme, la bête et la nature.Pour commencer, il existe de nombreuses races de chiens de traineaux, divisé en deux catégories:

Les races pures officiellement reconnues par le FCI (Fédération Cynologique Internationale.):

  • Le Malamute d’Alaska: considéré comme la race la plus forte et robuste des chiens de traineau.
  • Les chiens de Groenland: une race aussi ancienne que les peuples Inuits avec qui elle vit. Ils sont bâtis pour supporter le travail difficile dans les conditions arctiques.
  • Le Husky Sibérien: Originaire de Sibérie Orientale, c’est sans doute l’espèce la plus célèbre.
  • Le Samoyède: une belle race issue de Russie, connus pour sa belle fourrure blanche et son « sourire ».
  • L’Esquimau Canadien: Originaire de Canada et âgé d’au moins 4000 ans, elle est considérée comme une race totalement indigène.
  • Le Laika de Yakoutie: Venant aussi de Russie, c’est une race robuste très utilisée pour le traineau, la chasse et le service postal.
  • L’Husky de Sakhaline: Originaire du Japon, c’est une espèce très rare qui est considérée au bord de l’extinction. 

Il y a aussi les races issues de croisements entre les espèces précédentes:

  • Le Chinook: créer en 1920 pour le transport de marchandises, il descend de l’Esquimau du Groenland et des chiens du type Mastiff.
  • Alaskan Husky: plus défini par sa fonction de chien d’attelage que par une race. Il descend de nombreux croisements entre les races des types Husky et diverses espèces de chiens américains et européens.
  • L’Eurohound: Un croisement réalisé en Scandinavie entre Alaskan Husky et des races des types Pointer. Principalement recherché pour ses aptitudes à la course sous climat froid.
  • Greyste: Chien de traineau et de course. Il ne descend pas du Husky mais du croisement entre un lévrier Greyhound et le Braque Allemand à poil court.

Courses et compétitions de chien de traineaux.

chiens de traineaux, l'homme, la bête et la nature.Autrefois, durant la ruée vers l’or en Alaska, les chiens n’étaient pas utilisés que pour le voyage et le travail mais aussi pour les loisirs. À cette époque, où les distractions étaient rares, furent créer les premières courses de chiens de traineaux. C’est ainsi, en 1908, que fut créé l’All Alaska, l’ancêtre des compétitions actuelles qui connut un succès retentissant.
En 1925, une épidémie de Diphtérie frappa la ville de Nome en hiver durant une période de blizzard.Alors, un traineau fut envoyé accomplir ce qu’avions et bateaux ne pouvaient faire et apporta le sérum à la ville. La course de traineaux Iditarod fut créee par la suite pour commémorer cet exploit.
La Norvège organise deux grandes courses de chiens d’attelages populaires: la Femundløpet et la Finnmarksløpet.
L’Europe met en place l’une des plus grandes courses du monde dans les Alpes franco-suisse, la Grande Odyssée.

Ou peut on trouver les chiens de traineau?

chiens de traineaux, l'homme, la bête et la nature.Glisser sur la neige dans les forêts enneigés silencieuses, savourez les sensations et la paix des randonnées en attelage. Une activité que beaucoup rêvent de vivre un jour. Ainsi, nous allons vous indiquer ci-dessous certaines des stations proposant des escapades en chien de traineaux.

  • Chastreix-Sancy – Massif Central (à 30 minutes du Mont Dore et Super Besse) www.Sancy.com
  • Les Rousses – Jura. Plusieurs organismes proposent des sorties de chiens d’attelage, renseignez-vous sur le site suivant: www.lesrousses.com
  • Les Contamines (Haute Savoie, proche de Chamonix). Découvrez les différentes propositions ici: www.lescontamines.com
  •  La Ferrière (En Isère, proche de Grenoble). Regardez les formules proposées ici: www.sport-decouverte.com
  • Les Orres, Puy Saint Vincent, Réallon, Vars. Ces stations des Hautes Alpes proposent toutes des formules de chiens de traîneau: www.hautes-alpes.net
  • Ax les Thermes, en Arièges, dans les Pyrénées. Le village d’Angaka propose de nombreuses sorties en chiens de traineau: www.angaka.com
  • La Mongie – Barèges (Hautes Pyrénées, Grand Tourmalet). l’office du tourisme du Grand Tourmalet propose différents programmes d’initiations aux balades en chiens de traineau: www.tourmaletpicdumidi.fr

Logo Quiwego

Voyagez, Partagez, Gagnez…

A lire aussi

Le Snake Gliss, serpenter dans la neige en toute sécurité

Route enneigé, chaine neige ou chaussette